Association Les Anges Gardiens
AssociationLes Anges Gardiens

Il était une fois un petit garçon qui poussait sagement auprès de ses parents. Et le petit poussait avec des rêves de chansons plein la tête. A vingt ans, il décide de s’aventurer seul dans la jungle du show business et commence à laisser sur son chemin des petits cailloux blancs pour ne jamais se perdre.
Cinq cailloux de 1972 à 1977 représente son rôle du poète au sein de la troupe du BIG BAZAR de Michel Fugain (quatre Olympia, disques, tournées, radios, télévision en France, Belgique, Luxembourg, Suisse, Italie, Canada, Allemagne).

Un caillou en 1978 pour la sortie de son disque «petit Poucet », un autre en 1979 pour celui des «petits Câlins », un autre encore en 1980 pour son 30cm «pouce », un en 1981 pour 

«marginaux » et plein d’autres encore pendant cette période pour ses passages à la télévision dans de nombreuses émissions pour la jeunesse ainsi que celles de Michel Drucker, Danielle Gilbert, Guy Lux, Patrick Sabatier et bien d’autres encore.
De 1982 à 1986 il laisse encore plein de cailloux à l’occasion de la création du spectacle «laisser chanter les clowns »joué à Paris au Tintamarre, au théâtre d’Edgar, au festival de Québec et au festival de Conflans Sté Honorine ainsi que dans de nombreuses villes françaises.

Noël 1982, spectacle à l’Elysées devant monsieur et madame Mitterrand et commente cette manifestation retransmise sur Antenne 2.

Et puis c’est Michèle Torr et Linda de Suza qui lui déposent deux cailloux supplémentaires en interprétant deux de ses chansons.

Soixante autres cailloux furent déposés dans soixante villes à l’occasion du spectacle «chantons l’été 36 ».
Et le petit poussait heureux dans cette jungle qu’il découvrait au fil de ses spectacles. De 1987 à 1992 il enregistre quarante émissions de télévision pour enfants, participe au festival de la chanson de San Rémo et celui d’Ivry, crée un nouveau spectacle à Paris «idiot cherche village » et repart semer 110 cailloux dans les villes de France avec le spectacle sur «sur un air de révolution » en compagnie de trois autres comédiens chanteurs, spectacle enregistré sur disque E.P.M et participation au festival de Berlin.

De 1990 à 1991 le voilà reparti sur les routes de France avec le spectacle «Ami entends tu …la résistance » enregistré également chez E.P.M.

En 1992, Mickey, son ami, l’appelle et lui propose le rôle de Merlin l’Enchanteur à Eurodisneyland.
Il écrit également des sketches pour des comédiens du petit théâtre de Bouvard et grave sur laser ses chansons d’amour.

Et le petit poussait toujours, dépose un caillou différent pendant son stage à l’INA pour «le comédien et la radio », en redépose 60 au cours de son spectacle «sur un air de libération » (disque E.P.M), reprends celui de «36 ou la belle embellie » et crée avec trois autres comédiens chanteurs «sois rebelle et t’es toi ».
Comédien dans divers films d’entreprise, il joue le rôle de Polichinelle dans la comédie musicale «le petit Arthur » chez Polygram avec Jeanne Birkin, Yves Duteil, Thierry Lhermitte….

La fin du siècle approche, il commence à y avoir des cailloux un peu partout. Il en met encore quelques-uns à l’occasion d’un spectacle sur mai 68 ainsi que pour des tours de chant qu’il fait avec Yvan Dautin et Martine Sarri.

L’an 2000 voit la création du spectacle »L’an 2000, ça vous chante » et voilà le petit Poucet de la chanson n’a pas redouté les ogres modernes, la tête dans la poésie et le cœur en bandoulière ce troubadour des temps modernes vit toujours dans un univers de délicatesse et d’idéal.

N’ayant pas assez de temps pour déposer tous les cailloux qu’il désirait, d’autres l’on fait à sa place en écrivant ceci :

Cette révolte en douceur, caresse enveloppante d’une voix qui ondule et chuchote, cache derrière une grande simplicité, un long et patient travail de créateur et d’interprète.
Jean Pierre nous invite «avec beaucoup d’amour jamais de haine », à vivre nos sentiments les plus nobles, dans un univers de délicatesse et d’idéal, d’enfance retrouvée ou jamais quittée.
« Elles s’aiment », un tableau attachant tendre et vrai éclaire ce disque d’une lumière pure comme son cœur.
« L’écouter, c’est rajeunir, c’est avoir moins peur de mourir ».YVES DUTEIL
Il y a chez Jean Pierre Lacot un magnétisme solaire, il est lumière ! A votre insu, il vous fait sauter de l’hiver à l’été mais attention un été non pollué ! CLAUDE VEGA

Chaleur, fraternité, lumière rose où éclate son sourire soleil, une marche en avant où la marge envahit toute la page, un amour qui n’a pas peur de dire «je m’ennuie de vous », une impression d’être en famille. ANNE SYLVESTRE

Lacot, du tout beau. Il trouvera l’hospitalité due à sa lumineuse présence.

ANNE MARIE PACOTTE TELERAMA

Jean Pierre Lacot, c’est une bulle en couleurs, fraîche et lumineuse dans notre grisaille quotidienne. TELE MAGAZINE

Le regard d’enfance lucide que pose J.P Lacot sur les petits et les grands 
évènements de la vie, la nôtre, la sienne, celle des autres, se situe à mi-chemin de l’impressionnisme et du réalisme. Merci pour ce beau moment d’émotion.
 JEAN GUIDONI

Vous êtes une association, une collectivité locale, une mairie etc...
"Les Anges gardiens"
peuvent se produire dans votre commune.

Contactez nous

Maïté, notre Marraine
Madame et Monsieur GUERARD (Bienfaiteurs)
Avec le regretté Henri Emmanuelli
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Ce site est fièrement propulsé par l'association " Les Anges Gardiens "